COMORES : TRANFORMER LE MODÈLE ÉCONOMIQUE DE LA PRESSE

À la demande de l’ambassade de France, nous avons engagé un programme de coopération en Union des Comores.

Nous avons réalisé en novembre 2016 :

  • Une mission d’évaluation des médias. Celle-ci a validé la nécessité d’un plan d’action concerté « urgent et vital » avec tous les acteurs de la filière de l’information,
  • Une session de formation sur « les fondamentaux du journalisme ».

L’impératif d’une action forte au profit des médias, et en particulier de la presse écrite, nécessite la mise en œuvre du programme suivant pour modifier le modèle économique de la presse écrite qui n’est pas viable :

  • La formation des journalistes et la création d’une unité de formation continue,
  • La création d’une personnalité juridique et morale permettant d’assurer la représentativité de la presse écrite et d’agir sur la législation,
  • La mise en place d’une imprimerie coopérative,
  • La construction d’un réseau de distribution,
  • La constitution d’un corps d’experts et de formateurs comoriens.

Le second programme a permis de mettre en place les structures représentatives et économiques de la presse écrite payante et gratuite.

Le  3eprogramme porte essentiellement sur l’exploitation des premiers travaux de développement (structures juridiques créées, imprimerie, réseau de distribution), la poursuite des formations fondamentales et la troisième phase de la création avec l’université du Centre de formation des journalistes.

Il s’agit, sans emphase, d’une course de vitesse pour donner « une chance de survie » à la presse comorienne dont à la fois les entreprises et les personnels sont dans une grande précarité.

Les missions suivantes  sont lancées :

°° Loïc Hervouet : 2 avril-11 avril . Mise en place de l’unité de formation continue : définition du cahier des charges du projet. °° Étude préalable à la mise en place d’un « Observatoire d’autorégulation des médias ».  Ces deux dernières missions sont conjointes.

°° Jean-Luc Roch : 5-15 avril . Réalisation de cahier des charges de l’imprimerie collective. °° Jean-Pierre Fécelle : 5-15 avril. Étude préalable à la mise en place du réseau de distribution en relation avec le GEPIC.

 Le programme comprend au total  3 experts (pour 4 missions) et 3 semaines d’intervention

Notre bailleur partenaire est l’ambassade de France à Moroni et notre partenaire opérationnel est le CNPA (Centre National de la Presse et de l’Audiovisuel), organe de régulation des médias. L’ambassade de France a décidé de garantir ce programme, dans la durée, par un engagement triennal. La. région Centre-Val de Loire soutient financièrement ce programme.

Le partenariat avec l’université des Comores va permettre de créer les ressources locales de formation et d’expertise.

 

 

MADAGASCAR : UNE ÉTAPE MAJEURE

  • Créer les ressources locales pour la formation des journalistes et des acteurs des médias,
  • Favoriser le développement des médias pour renforcer leur indépendance économique et politique.

Notre association a reçu un excellent accueil et la collaboration active de nos partenaires. Notre développement dans ce pays est attesté par le nombre significatif des missions et les évaluations gratifiantes des participants aux sessions de formation.

La formation des formateurs malgaches

 Une première session de formation de formateurs a été initiée en 2015 à la demande du GEPIMM sous la direction de Mario Corrado et de Nicolas Sourisce. Une présélection des candidats a été faite par nos formateurs et le GEPIMM qui ont « repéré » les profils adaptés au cours des précédentes sessions de formation.

Au fil des formations une sélection rigoureuse a permis de valider les compétences de quatre formatrices.

 Le cycle de formation des formateurs, de quatre ans, va s’achever en 2019.

Les quatre formatrices sélectionnées vont recevoir une formation « certifiante » à l’école de journalisme de Tours en partenariat avec notre association.

  • « Les médias et leurs publics : enjeux économiques, Guillaume Bourgeois, Professeur d’université, 22 SEPTEMBRE-2 OCTOBRE 2017.
  • « Les fait-divers, la justice, la déontologie. Atelier d’application pour la formation de formateurs, dispensé par une formatrice malgache. Encadrement pédagogique : Pierre Lechantre, formateur 11-15 DÉCEMBRE 2017.
  • « L’homme » (« la femme ») de radio. Atelier d’application de la formation de formateurs dispensé par une formatrice malgache. Encadrement pédagogique : Nicolas Sourisce, formateur, Professeur d’université.

Ces trois sessions étaient placées sous la direction pédagogique de Nicolas Sourisce, directeur de l’École Publique de Journalisme de Tours avec la contribution vigilante de Mario Corrado.

 Il n y a pas à Madagascar de réseau de distribution en dehors d’un système archaïque de vente à la criée. Les journaux ne sont pas accessibles sur le reste du territoire national. Cela entrave les capacités de diffusion de la presse et donc son développement

Nous avons engagé en 2017 un programme à moyen terme en réalisant l’étude de faisabilité du réseau de distribution des publications à Antananarivo dans un premier temps.

En 2018, nous établirons les pré-requis pour la mise en place d’un réseau expérimental. En 2019 et 2020, nous réaliserons l’extension sur toute la capitale et la programmation de l’architecture du réseau national sur les villes principales.

Un réseau de distribution performant, en améliorant l’accès aux journaux, favorise le développement de la langue française, améliore l’audience et donc l’accès aux ressources publicitaires.

L’audit de réseaux de distribution

  • « Évaluation des réseaux de distribution de la presse écrite à Antananarivo (première phase), Jean-Pierre Fécelle, expert commercial, 22 SEPTEMBRE-2 OCTOBRE 2017.
  • Encadrement méthodologique de la mission, lancement sur site, suivi, évaluation de fin de mission, validation pour la deuxième phase: David Bohbot, directeur de journal, Loïc Hervouet, directeur de journal : 22-23 SEPTEMBRE ET 30 SEPTEMBRE-2 OCTOBRE 2017.

 

 

COMORES : COURSE DE VITESSE POUR MODIFIER LE MODÈLE ÉCONOMIQUE

L’évaluation de la situation des médias réalisée en novembre 2016 (David Bohbot) avec la participation financière de l’ambassade de France, a fait ressortir les priorités suivantes pour le développement de la presse écrite :

  • La formation des journalistes et la création d’une unité de formation continue,
  • La création d’une personnalité juridique et morale permettant d’assurer la représentativité de la presse écrite,
  • La mise en place d’une imprimerie commune,
  • La construction d’un réseau de distribution,
  • La constitution d’un corps d’experts et de formateurs comoriens.

Ces différents projets nécessitent l’existence de structures collectives adaptées.

Continuer la lecture de « COMORES : COURSE DE VITESSE POUR MODIFIER LE MODÈLE ÉCONOMIQUE »

UNE BONNE ANNÉE 2016, DES PERSPECTIVES SOLIDES EN 2017

L’année 2016 s’est terminée conformément aux prévisions.

EN UNION DES COMORES

L’audit des médias en Union des Comores a révélé une situation des médias très fragile et l’urgence d’un plan de formation et de consolidation des entreprises. Les conclusions ont été transmises à l’ambassade de France et au CNPA. Nos partenaires examinent avec les organisations professionnelles et les entreprises les priorités.
Continuer la lecture de « UNE BONNE ANNÉE 2016, DES PERSPECTIVES SOLIDES EN 2017 »

TANA, MORONI : SIX MISSIONS EN GUISE DE BOUQUET FINAL

  • Formation des formateurs: deuxième module en octobre.

Mario Corrado va assurer le deuxième module de la formation des formateurs à Antananarivo. Il sera accompagné de Pierre Lechantre et Nicolas Sourisce qui vont animer chacun une session de formation (les fondamentaux du journalisme “tous médias” pour Pierre; la pratique du journalisme “radio” pour Nicolas).

Continuer la lecture de « TANA, MORONI : SIX MISSIONS EN GUISE DE BOUQUET FINAL »

WEB TV, JOURNALISME TÉLÉVISÉ, CRÉATION D’UNE AGENCE DE PRESSE NUMÉRIQUE, CONVENTION 2O17

UN TIR GROUPÉ FLAMBOYANT EN MAI ET JUIN.

L’agence de presse numérique , pourquoi ? ” pour assurer, en toute indépendance, une bonne circulation de l’information dans le pays, indispensable à la vie démocratique, par la production et la diffusion de produits d’information multimédias” nous dit Michel Lépinay qui a conduit la deuxième phase de ce projet sur deux semaines en mai avec le concours actif de Loïc Hervouet. Continuer la lecture de « WEB TV, JOURNALISME TÉLÉVISÉ, CRÉATION D’UNE AGENCE DE PRESSE NUMÉRIQUE, CONVENTION 2O17 »

L’ANNÉE 2015 SE TERMINE EN BEAUTÉ

 

L’année 2015 est un bon cru. Six missions (quatre sessions de formation et deux missions d’expertise). Une trentaine de journalistes ont participé à nos sessions (voir le bilan dans l’historique à télécharger sur ce site “nos interventions”)

Le catalogue des missions en entreprise

Loïc Hervouet a présenté le catalogue des interventions en entreprise à nos partenaires (voir les détails sur le catalogue à télécharger à la rubrique “nos interventions”). C’est un grand progrès et une innovation importante puisque nous pourrons prolonger les formation sur le terrain.

Continuer la lecture de « L’ANNÉE 2015 SE TERMINE EN BEAUTÉ »