WEB TV, JOURNALISME TÉLÉVISÉ, CRÉATION D’UNE AGENCE DE PRESSE NUMÉRIQUE, CONVENTION 2O17

UN TIR GROUPÉ FLAMBOYANT EN MAI ET JUIN.

L’agence de presse numérique , pourquoi ? ” pour assurer, en toute indépendance, une bonne circulation de l’information dans le pays, indispensable à la vie démocratique, par la production et la diffusion de produits d’information multimédias” nous dit Michel Lépinay qui a conduit la deuxième phase de ce projet sur deux semaines en mai avec le concours actif de Loïc Hervouet.

 

Cette étude a été précédée par une enquête de terrain auprès des médias et des institutions et a permis de concevoir un cahier des charges et un échéancier.

Ce projet est très attendu par nos partenaires du GEPIMM qui planchent pour définir les prochaines étapes. Michel, après l’étude exploratoire de Jean-Miche Stoullig, va poursuivre sac mission jusqu’à la mise en place de cette agence.

Pour ne pas retarder la mis en œuvre du projet, Africamédias a accepté de financer cette mission sur le budget 2017.

Création de WebTV

Pour son baptême du feu, Thierry Sabin a planché pendant deux semaines sur la création, le modèle économique et la gestion de tua télévision sur internet: “cette formation s’inscrit dans une vision globale de la communication et notamment la place d’une WEB TV dans le développement des médias” résume Thierry. Sa prestation a donné lieu à des commentaires remarquables et une adhésion unanime.

Les fondamentaux du journalisme télévisé

Jean-Claude Allanic en est à sa troisième session. Plébiscitée comme les autres fois : “cette formation s’adresse à des journalistes pas ou peu expérimentés en matière de télévision. Elle couvre les principales spécificités du journalisme télévisé (commentaires sur image, interviews, direction de débats, plateaux, directs, présentation de journaux ou de flashes) en tenant compte de moyens techniques simples” rappelle Jean-Claude. C’est presque un “marronnier” mais le succès et la demande sont là.

Programme et convention 2017

Loïc Hervouet, outre le soutien apporté à nos camarades, a signé avec le GEPIMM, la convention et le programme 2017. Nous y reviendrons plus longuement mais nous sommes parés pour “monter” le dossier de financement  du programme 2017.

Africamédias en est à sa cinquième année à Madagascar. Nos partenaires fournissent un effort et une contribution remarquables. Notre action est perçue et appréciée pour ce qu’elle est : la contribution de praticiens expérimentés pour renforcer la professionnalisation des acteurs des médias, conforter le pluralisme et la démocratie.