COMORES : TRANFORMER LE MODÈLE ÉCONOMIQUE DE LA PRESSE

À la demande de l’ambassade de France, nous avons engagé un programme de coopération en Union des Comores.

Nous avons réalisé en novembre 2016 :

  • Une mission d’évaluation des médias. Celle-ci a validé la nécessité d’un plan d’action concerté « urgent et vital » avec tous les acteurs de la filière de l’information,
  • Une session de formation sur « les fondamentaux du journalisme ».

L’impératif d’une action forte au profit des médias, et en particulier de la presse écrite, nécessite la mise en œuvre du programme suivant pour modifier le modèle économique de la presse écrite qui n’est pas viable :

  • La formation des journalistes et la création d’une unité de formation continue,
  • La création d’une personnalité juridique et morale permettant d’assurer la représentativité de la presse écrite et d’agir sur la législation,
  • La mise en place d’une imprimerie coopérative,
  • La construction d’un réseau de distribution,
  • La constitution d’un corps d’experts et de formateurs comoriens.

Le second programme a permis de mettre en place les structures représentatives et économiques de la presse écrite payante et gratuite.

Le  3eprogramme porte essentiellement sur l’exploitation des premiers travaux de développement (structures juridiques créées, imprimerie, réseau de distribution), la poursuite des formations fondamentales et la troisième phase de la création avec l’université du Centre de formation des journalistes.

Il s’agit, sans emphase, d’une course de vitesse pour donner « une chance de survie » à la presse comorienne dont à la fois les entreprises et les personnels sont dans une grande précarité.

Les missions suivantes  sont lancées :

°° Loïc Hervouet : 2 avril-11 avril . Mise en place de l’unité de formation continue : définition du cahier des charges du projet. °° Étude préalable à la mise en place d’un « Observatoire d’autorégulation des médias ».  Ces deux dernières missions sont conjointes.

°° Jean-Luc Roch : 5-15 avril . Réalisation de cahier des charges de l’imprimerie collective. °° Jean-Pierre Fécelle : 5-15 avril. Étude préalable à la mise en place du réseau de distribution en relation avec le GEPIC.

 Le programme comprend au total  3 experts (pour 4 missions) et 3 semaines d’intervention

Notre bailleur partenaire est l’ambassade de France à Moroni et notre partenaire opérationnel est le CNPA (Centre National de la Presse et de l’Audiovisuel), organe de régulation des médias. L’ambassade de France a décidé de garantir ce programme, dans la durée, par un engagement triennal. La. région Centre-Val de Loire soutient financièrement ce programme.

Le partenariat avec l’université des Comores va permettre de créer les ressources locales de formation et d’expertise.

 

 

Laisser un commentaire